Accueil > L’oulipienne de l’année > Mâchicoulis et Chocoprinces

Mâchicoulis et Chocoprinces

Oscar

On dirait que je suis capitaine, et Simon sous-chef. En face ils seraient au moins mille. Le château serait assiégé mais on répliquerait avec nos tirs de catapultes et à un moment Simon serait blessé mais en fait ce ne serait pas grave, il se relèverait et on donnerait l’assaut final avec nos épées. Et aussi il y aurait un dragon mutant qui essaierait de nous barrer la route, mais je me cacherais derrière un mâchicoulis et grâce à mon superpouvoir je le neutraliserais, et ensuite on reprendrait le contrôle du château, et les gens crieraient bravo et merci de nous avoir sauvés. C’est l’heure du goûter, j’espère qu’il reste des Chocoprinces à la fraise, ceux à la vanille ils ne sont pas bons.

Clémentine Mélois, Sinon j’oublie, Grasset 2017, pp. 68-69.

À l’Oulipo on aime bien les listes ; Clémentine Mélois aussi. Mais dans "Sinon j’oublie", les listes elle ne les écrit pas, elle les collectionne pour mieux rêver. Dis-moi quelle liste tu écris, j’imaginerai qui tu es. Ces papiers trouvés dans la rue sont prétexte à raconter une histoire. Qui a écrit cela ? Quels sont ses rêves, ses envies ? 99 listes sont reproduites en fac similé face au texte. Et par la fiction, la réalité la plus anodine devient poésie... L’expérience vous tente ? Zazipo attend vos pastiches, détournements, hommages, traductions, chansons, dessins d’après le chapitre "Oscar".
Ce texte a donné lieu à 162 variations… envoyez-nous la vôtre !