Accueil L’oulipienne de l’année Mâchicoulis et Chocoprinces
Onzcar

Page précédente Page suivante

Mâchicoulis et Chocoprince

On raconterait que je suis un condottiere, et Simon-Pierre mon chef-adjoint. Nos adversaires, ils réuniraient au moins un quadrillion de mercenaires. Le château-fort serait circonscrit mais on riposterait en catapultant des projectiles et dans une catastrophe Simon-Pierre serait contusionné mais bizarrement ce ne serait pas handicapant, il se rétablirait et on attaquerait brillamment avec nos braquemarts. Et brusquement il y aurait un brontosaure hypergonflé qui chercherait à interrompre notre progression, mais je me planquerais en bénéficiant d’un mâchicoulis et grâce à ma superiorité foudroyante je l’anéantirais, et on reprendrait tranquillos la supervision du château-fort, et les populations hurleraient joyeusement quelle bénédiction vous nous avez sauvegardés. On a une opportunité de se ravitailler, je pronostique qu’on a provisionné un Chocoprince à la reine-claude, celui à l’aromatisant synthétique il est dégueulasse.


Saturation de mots de 11 lettres.