Accueil L’oulipienne de l’année Mâchicoulis et Chocoprinces
On dirait que je suis le capitaine

Page précédente Page suivante

On dirait que je suis le capitaine, et Simon l’adjupète.
En face, ils seraient au moins neuf cent quarante-huit.
Le château serait assiégé mais on aurait des catapultes.
Simon serait même blessé mais ce ne serait pas bien grave.
Il se relèverait et on mènerait l’assaut avec ces épées.
Un maudit dragon essaierait de nous barrer la route.
Mais je me cacherais derrière un monumental mâchicoulis.
Et grâce à mon superpouvoir je le neutraliserais.
On reprendrait finalement le contrôle du château menacé.
La foule debout crierait merci de nous avoir sauvés.
C’est à présent quasiment l’heure de notre goûter.
J’espère qu’il reste des Chocoprinces garnis à la fraise.
Parce que je le révèle, ceux à la vanille ne sont pas bons.
Clémentine Mélois, « Sinon ensuite j’oublie », Grasset.


Chaque phrase ne varietur a une valeur gématrique de 500. Voir aussi le texte isoscrabble de Nicolas Graner.