Accueil L’oulipienne de l’année Mâchicoulis et Chocoprinces
99 notes préparatoires sur Oscar

Page précédente Page suivante

1-Oscar est le prénom du héros d’un texte de Clémentine Mélois
2-C’est un petit garçon
3-Qui se rêve capitaine
4-Son lieutenant s’appelle Simon
5-Mais n’est que sous-chef
6-On imagine mal une inversion des rôles
7-Les sonorités éclatantes d’Oscar, comme celles de Victor ou d’Arthur suggèrent des personnalités extraverties.
8-À l’aise dans leurs baskets
9-Dotés d’autorité naturelle
10-Donc aptes au commandement
11-Les sonorités feutrées de Simon suggèrent plutôt des personnalités introverties
12-Doués pour les tâches obscures de l’administration
13-Ou des postes subalternes
14-Comme celui de sous-chef.
15-Paradoxalement on connait peu d’Oscar célèbres
16-Sinon Oscar Wilde
17-Qu’on voit mal en capitaine
18-En revanche Hollywood a choisi ce prénom pour désigner les trophées du cinéma.
19-Les modalités du choix sont un peu floues mais la sonorité y est pour beaucoup.
20-On imagine mal un « Simon du meilleur film »
21-Par mimétisme, la France a choisi César, qui est aussi un prénom de chef, mais moins tonitruant qu’Oscar.
22-Et un poil connoté Pagnol.
23-Oscar est aussi le prénom d’un obscur personnage de BD des années 45-55
24-Un jeune aventurier façon Tintin, mais avec les cheveux noirs.
25-Son Simon s’appelait Isidore
26-Son nom de famille était Hamel
27-Oscar est une mine pour les amateurs de jeux de mots.
28-Oscar Paulette
29-Oscar Magnole
30- Oscar Paccio…
31- Il y en a pour tous les goûts.
32-Clémentine ne s’aventure pas sur ce terrain.
33- Son Oscar a plutôt le goût des mots agréables à l’oreille
34-catapulte
35-mâchicoulis.
36-Comme la plupart des enfants
37-et bon nombre de Poètes
38-Du moins ceux qui kiffent en priorité la musicalité des mots.
39-À cet égard, mâchicoulis est une pépite.
40-On à envie de le mâcher longuement comme une viennoiserie au coulis de framboise
41-On se demande vraiment quelle mouche a piqué le linguiste qui jadis l’a sélectionné pour désigner un élément de fortification
42-On l’aurait mieux vu en élément de fornication
43-Comme concupiscence ou cunnilingus
44-Ce choix, un poil à côté de la plaque, trahissait-il le subconscient libidineux du linguiste en question ?
45-Dieu seul le sût
46-Où plutôt Lucifer, qui lui aussi a hérité d’un super prénom.
47-Catapulte est moins sensuel mais tout aussi poétique.
48-Et infiniment plus que baliste, son synonyme
49- Qui, lui a la faveur des gens sérieux.
50-Si le substantif est passé de mode, le verbe associé a repris des couleurs dans la novlangue
51-C’est le rêve de tout politicien que d’être catapulté à la tête d’un ministère
52-Notons que le verbe lui-même a été catapulté dans la tribu des gens d’en-haut
53-Notons aussi que ces gens d’en-haut n’utilisent pas projeter qui en est synonyme
54-mais manque cruellement de couleurs.
55-Subrepticement, le petit diable qui squatte ma cafetière, m’a conduit à passer des sonorités des vocables à leurs couleurs.
56-Dont acte
57-Plutôt que le prier de se méler de ce qui le regarde, je vais surfer sur son vague propos.
58-Depuis Rimbaud, nul n’ignore la couleur des voyelles.
59-Encore que ses choix puissent se discuter.
60-Selon le voyant des Ardennes, Oscar serait donc bleu et noir,
61-Simon, rouge et vaguement bleu, le « on » étant assez proche du o.
62-C’est tout de même pousser un peu loin le bouchon de la comprenette
63-Dans le cas qui nous occupe, l’analyse est à côté de la plaque.
64-D’autant qu’elle ne concerne que les voyelles
65-Alors que les consonnes jouent un rôle déterminant
66-Sofa, par exemple a une toute autre couleur qu’Oscar
67-Et que dire de palot ?
68-Perso, je vois Oscar bleu outremer et or
69-Comme la casquette des officiers de la Royale
70-Simon, je le vois plutôt en demi-teinte.
71-Entre beige et gris.
72-Le mâchicoulis je le vois bien tricolore comme un berligot,
73- Ce qui n’a strictement rien à voir avec l’édifice en question.
74-Quand à la catapulte, je la vois bien en tenue camouflée à dominante émeraude.
75-Mon bon ange, qui vient de terminer sa sieste, me signale que je suis en plein délire synesthésiste
76-Et que ça ne peut que nuire à la crédibilité de mon propos.
77-J’en prends bonne note
78-Et lui fait remarquer que nous n’en sommes qu’aux notes préparatoires
79-Le moment venu j’en ferai la synthèse sans prendre l’avis des clandestins qui se croient tout permis dans mon coboulot.
80-Non mais !
81-Du coup j’allais en oublier de causer du dragon.
82-Qui joue pourtant un rôle essentiel dans la saga d’Oscar
83- Et permet de passer de l’épopée à la légende.
84-Depuis Saint-Michel, tout chevalier digne de ce nom se doit d’en terrasser au moins un.
85-Et pas un petit dragonnet de rien du tout comme celui que piétine l’archange du Mont-Saint-Michel.
86-Un vrai de vrai, qui fasse dix fois sa taille comme dans les enluminures du moyen-âge.
87-Et qui ne fasse qu’une bouchée apéritive d’un marmouset comme Oscar
88-D’autant que le monstre est un mutant
89-C’était sans compter sur les superpouvoirs du gamin
90-Qui l’a neutralisé en moins de deux
91-Le meilleur est à venir
92-À savoir les chocoprinces
93-Triple mot valise
94-Qui fait un choc au prince
95-En son palais
96-Et dont la sonorité vaut bien celle des mâchicoulis
97-Pas à la vanille
98-À la fraise
99-Catapulter cette friandise au rang de « repos du guerrier » n’est pas le moindre exploit d’Oscar.