Accueil L’oulipienne de l’année Mâchicoulis et Chocoprinces
Aaron

Page précédente Page suivante

Aaron accrédité adjudant, Anatole approuve benoîtement, bidasse brimé. Brutalement, cent centuries cernent chaque château. Cinq compagnons contre-attaquent, créant des dommages durables. Échec : écuyer est estourbi, évacué évanoui. Évolution favorable finalement. Fines flamberges fleurissent, forçant gain garanti. Gare ! Gavial géant genre gorgone gronde : halte ! Heureusement intervient juste là le mâchicoulis. Magique mantra, mon mot mystérieux neutralise notre obstacle obstiné. Occasion offerte ostensiblement où petit peuple pourra présenter quelques remerciements satisfaits, se sentant soulagé. Soupons ! Suce ta tartelette tentante : thon, thym, tomate. Un vacherin vanillé vaudrait vingt vomitifs.

Yasmine Yélois, « Zappé, zut ! »


Les mots sont dans l’ordre alphabétique.