Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
Une soirée de bise

Page précédente Page suivante

Une soirée de bise, de tonnerre, de pluie. Elle ne cesse de lire quelque bande dessinée fantastique. Une brusque décharge de tonnerre : cette pluie persistante donne une pluie d’orage accompagnée de foudre, nette cette minute, diffuse cette autre, telle que le tonnerre semble battre le faîte de l’arbre que baigne le sombre crépuscule. Le cadre d’une fenêtre laisse sourdre quelque mince coulée de pluie que pousse le battage que le cyclone assène contre une abondance soudaine de pluie que ne réclame nulle bête, nulle herbe, de même que le tonnerre capable de te surprendre comme une gamine, voire le souffle presque susceptible de faire taire toute musique vespérale.

Arrime Athiouze, « Sainte Catherine » (PÔLE 2000)