Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
Tes seins, voire de sang...

Page précédente Page suivante
Tes seins, voire de sang, deux notaires et peu de lui.
Et léger plomb,
tant laquelle durée, dos devant le Hur en danse, bée dîner.
Un truc, ce coup de bon air,
et la suie-terre plisse pente, champ sage, le puits d’orange ;
ZAC et clé des verts,
dites fou et nu,
et un notaire con, dit tiret,
fronce les fouets.
Taisons les dents du douar gris.
N’être peu car ce ladre de fa
filtre saint Mendès,
piles de fluide souper.
Car les poux, les biais,
(que le sang à veine boutre la danse con),
sont qu’une plaie d’aine de vit neu-neu omni-bruit,
plat peu lu que notaire sot qui vous fêtait, homme-faon,
un camp où savant Gary est
qui passait à fresque la tong du voir.
 
Ami Tariouz (Quinte Tasserine) O.L.P

L’HM ça vous décale le son.