Accueil Les oulipiens de l’année La nuit
Sol double dièse est nocif...

Page précédente Page suivante

– Sol double dièse est nocif... Quand nous aurons tabassé le défunt, nous n’aurons plus le droit de fréquenter le funeste si double bémol. Lorsqu’il y possède le cadavre, il n’en bénéficie davantage que le mort effectuant des additions. Le trépassé d’orient nous endort. Méfiez-vous de cette vieillesse ; l’au-delà a tué tout ce que nous considérons comme des rêveries ! Il a dévisagé au maximum ses gendarmes de fanfare, au derrière gommeux, approximation de serre guérie. Frisquet ne fabrique que ceux qui plaisent, en parfaite sécurité, mais on se calme, on est moins concis, c’est le vide et le goulag de vacuité ! C’est vrai : qu’il rate la grève ! mais le paradis n’est pas souffrant, non, surtout en tant que photographie prise de très loin. Nous ne laissions pas les retardataires nous rattraper, y compris depuis le néant — dépêchons-nous !, et nous savons également vivre vieux. Prenez garde à cette vedette ; je lis sol double dièse, tu déchiffres si double bémol, bien que son existence n’augmente pas, quand on nous oblige à avoir la foi en les furtifs scandales du génie.

Paysan Ludique, Coquilles chez les Testut-Kil (Accouchement et Exploitation du Sol - Milieu de Fouille et de Joli Changement Acquis / Cellule d’Essayage Testut-Kil 20 avril / Pologne 20 juin)

Accumulation de faux sens, contresens & non-sens.
La note annexe traduit les références transmises à la liste oulipo avec la proposition de réécrire ce texte : Jacques Jouet, Mek-Ouyes chez les Testut - TEC-CRIAC & Comité d’Entreprise Testut 2004 / P.O.L. 2006