Accueil Les oulipiens de l’année La Peinture à Dora
S’il te plaît, dessine-moi...

Page précédente Page suivante

S’il te plaît, dessine-moi... Non, mon petit, car c’est surtout le soir que je me livre le plus volontiers à cette sorte de dessin. Malheureusement, mes portraits ne durent généralement pas plus de quelques minutes, quelquefois même quelques secondes. Dans le sable du désert, tout se défait avec rapidité, comme les dessins de la pluie sur une vitre, et d’authentiques chefs-d’œuvre se mettent à couler avec les dunes sous le vent. Le plus souvent, découragé, je me désintéresse de ces créations trop éphémères et je repense à mon moteur. S’il te plaît, dessine-moi un... Lâche-moi, mon prince, je m’accroche, là, je m’efforce de remanier les débris de l’aéroplane pour en reconstituer hâtivement un autre, qui ne durera d’ailleurs pas plus longtemps. S’il te plaît, dit le petit têtu, dessine-moi un mouton !

Antoine de Saint-Texte, Comment j’ai réparé mon avion en 10 leçons. Cap Juby : Citadelles, 1943.