Accueil L’oulipien de l’année Il se penche il voudrait attraper sa valise
Raymond Queneau penche sa valise

Page précédente Page suivante
              Pe R P lexe il cherche encore à ses pieds la valise
             à m A E stros des rapts objet de presque ords voeux
            du l Y N x ils ont les yeux pour capter bonne prise
           ô cra M C ram fourgué cash pour la malle au morveux
          Tout b O H ème est pris pour telle orde marchandise
         la murè N E  t’étrangle eh beauf quand trop en veux
        les sour D S  tocsins viendront hurler ta bâtardise
       comme le  Q A t sont mâchés crus cuir nerfs cheveux
      De ces dou U V es de fange il faut garer nos cottes
     qu’arguez b E A ts couards de vos tronches pâlottes
    quand s’ébra N L e un sol mou fouillerez bien purin
   Oh monde chor E I que où ploucs n’ont plus bicoques
  refuges d’un p A S sé sûr d’humbles joies en loques
 le vair le plaq U E  l’or n’ont d’éclat qu’un matin

Portfolio