Accueil Les oulipiens de l’année Livres futurs
Loustics favoris

Page précédente Page suivante

Les loubards que je n’ai pas écoutés, n’allez pas cafter, lascars, qu’ils soient parfois nuls. Bien au contraire (que ce beau fiasco soit dit) ils sont comme en sursis dans la liberté inusitée. Ils s’éclatent dans les boîtes, par migration, par grosses mises en scène, par fantasmes exagérés dans certains comportement. Mais il y a autour d’eux tant de vide réducteur, ils sont partis dans une telle surconsommation de mixture improbable que moi-même à vrai dire, malgré toute mon expérience je n’ai pas encore réussi à les identifier, à les amalgamer. Ce milieu en fait me paraît être un ramassis de parias, ce qui fait de mon terrain une ligne tordue, la réinsertion torride de tous ces mineurs fanfarons immanquablement destinés à être mes loustics favoris.

Major Barnaby, Pourquoi je n’ai arrêté aucun de mes loustics.

Ce texte reprend dans le même ordre la première lettre des mots de l’original :
Les Livres Que Je N’Ai Pas Écrits (...)
Les Loubards Que Je N’Ai Pas Écoutés (...)