Accueil Les oulipiens de l’année La nuit
La nuit septuor 140

Page précédente Page suivante

Ô
Ces
Infinies
Clartés étoiles
Reflets de cuivre hypnos
Ronde la lune vois le feu les cache
Tandis que je respire un ciel qui n’existe plus.