Accueil Les oulipiens de l’année Je regarde le bistrot
Je regarde le bistrot en dix mots

Page précédente Page suivante

Sous la lumerotte je regarde le bistrot
Il ne drache plus la brume le rend pâlot
Comme sous la poudrerie au Québec le jour
S’estompe et fadas sous l’effet de l’amour
Nos esprits et nos yeux se transportent en tap tap
La zique d’un café ristrette nos lèvres lapent
Champagné me sens plongé dans tes yeux jolis
Chez le dépanneur un client vite est parti
Le regard chafouin sans avoir laissé de sous
Et le barman nous salue d’un vigousse : "Et pour vous ?"
Pour l’instant ce sera juste me désaltérer
Au bleu de tes yeux seul possible où je veux nager