Accueil Les oulipiens de l’année Je regarde le bistrot
Ian Monk en fujicolor

Page précédente Page suivante

Voici qu’il point hors du bistrot
un jour obscur, disons un smog
modo London, qui nous rompit.
Or, vison-visu, tu souris !
Oh, roulis, tournis, violons !
Cosmos fictif, ou slow flon-flon.
Miroirs profonds, miroirs jolis,
ton doux sillon m’y conduisit.
Un grigou sort, zou ! - Quoi pour vous ?
dit tonton du comptoir, - vin fou ?
Un litron, un rhyton ? Un bock ?
Du citron pur jus ? Fichu stock !
Nous ? Tss, tss, nul bruit, pour boisson
on choisit l’indigo frisson
ton minois, front, profil, iris
miroir du soi, myosotis.

Jim Monk, 16 x 8, l’Ourson qui boit, 2015

Lipogramme "Fujicolor", où l’on ne garde que les voyelles en couleurs (i, o, u). Pas de noir et blanc !