Accueil Les oulipiens de l’année Je regarde le bistrot
Dans le bistrot brumeux

Page précédente Page suivante

Dans le bistrot brumeux
Ya Ian Monk qui s’amuse
D’un homme avaricieux
Mais qu’importe à sa muse
Dans le bistrot brumeux
Y a deux esprits qui rampent
Dans le jour défectueux
Deux lèvres sèches lampent
Dans le café brumeux
Ya deux amants qui nagent
Au son d’un gin juteux
Dans l’eau d’un beau visage
Dans ce bar lumineux
Ya deux amants qui trinquent
A l’amour sur le zinc
Dans un London brumeux