Accueil Les oulipiens de l’année Livres futurs
Envie de dormir

Page précédente Page suivante
Les enfants qui ne sont pas nés
les graines qui n’ont pas germé
les poésies que nul n’a écrites
que nulle oreille n’a entendues
où sont-ils donc ? Ils ont lieu
avec les rêves que j’ai oubliés

Il n’est resté que d’avoir rêvé
moins des images des empreintes
qu’une odeur Ils sont ensevelis
dans une telle masse de paroles
de mots dits ou tus de vouloirs
de souvenirs qu’ils se dérobent
obstinément La traque est vaine

Dans un monde si plein de faits
têtus j’échoue à saisir le vrai