Accueil Les oulipiens de l’année La Peinture à Dora
Comment je sueil paindre a Dora

Page précédente Page suivante
Comment je sueil paindre a Dora
 
C’est princhipaument quant vient li vespres que je m’adoing volentiers a cheste sorte de practique. Par mescief les tabliax que je peings ne suelent guerres lonc temps remanoir, non plus qu’aulcunes soissantismes parties d’unne heure, aulcunes foys meïsmes aulcunes soissantismes partyes de la soissantime partie d’unne heure. Assavoir se l’an vuelt des verbes de radyaction user, leurs peryodes s’establissent entre icheste del Torion A (la catorzime partie de la soissantime partie de la soissantime partie d’une heure) et ichelle del Radion C (trois soissantimes partyes d’unne heure).
Toutes choses moult vistement sont desfaites, telles les formes que faict le pluye sur une vitre, et verais chiefs d’uevre vont coulant come vieulx formages de Normandye. Moult souventes foys, las, je n’ay plus cure de ches trop fluentes creatures et d’aultre kose me pourpensse.
Aultres foys, ne lais que ne poursieu, je m’esforce a les transmuer et use des ruynes d’ung tabliau plainement fluent pour hastivement en fayre ung aultre, quy a estrous ne remandra plus lonc tans.

Prose du XVe siècle ; coloration picarde (Pays-Bas bourguignons).