Accueil Les oulipiens de l’année Je regarde le bistrot
Bistrot absenté

Page précédente Page suivante

Je chavire en plein smog, au fond du troquet
le jour tombe glauque, faux pochard. Nos lèvres
boivent ton joli regard humide ; toqué captif
j’embarque, file navire - pas d’échouage !
― Vous épongez quoi ? Menthe, café..? ― Juste du bleu
barman ! Juste ce visage, saphir féerique, idéal
mer de choses possibles quand, favorisé, j’y nage.