Accueil Les oulipiens de l’année Je regarde le bistrot
viens avec moi

Page précédente Page suivante

viens avec moi - nous verrons une cave aérée - nous arrivons à ce coin nacré - ce cocon nous enserre comme sous une morne nuée écossaise - nous ne verrons rien aux environs - ce néon vanne ma vision crevée - nous ne cernons rien - nous venons à nous-mêmes soumis - visions croisées comme caresses vers nos âmes - ce miroir a noirci - nous sommes si secs - nous nous enivrons à nos voix sonores - moi enivré à vos iris mauves - saurions-nous suivre ces sons comme suivre ces rêves vis-à-vis nous - ce voisin s’en va se sauve s’avère avare - un serveur nous menace une évian au verre une eau anisée un en-cas un cassis un noir sans sucre ou crème un rosé - non merci - on ne nous versera rien en ce moment - nous sommes ivres avec nos mines ravies - souris moi - ici nous amorçons une voie - nous sommes emmurés mais nous oserons ouvrir ces avenirs - saisissons-nous en sans souci - un navire nous emmènera sur ces océans azurés - nous nous aimerons - amen

morceau ravi à au caveau à évian, avec iannic moine, 2015.