Accueil Les oulipiens de l’année Fondu au noir
Yes we can

Page précédente Page suivante

Yes, we can

Tel qui craint la panne
ne s’avance pas.
Ton cœur sait l’arcane
qui pare au trépas.

Pareil au chamane
tu vaincs ici-bas
sans ta blanche canne
les rues, leur fracas.