Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
Un soir de vent

Page précédente Page suivante

Un soir de vent où Zeus veut rire et Thor sème la mort de là-haut. Elle va lire un opus en bédé, cette saga de Lady Emmy : Le Haut de quoi déjà ? Un truc avec du vent. Ciel gris et noir, nuée. Et ça pète. Onde de choc, râle brut, bris et cris de feux. Quel foin ! Arcs-en-ciel et bleu azur sont si loin déjà. Cent fois la vive ruée du vent. Le sort en sera jeté. On voit le site noyé. Fini le doux rêve dans le bois au port fier de pins roux pris dans la crue. Au coin du huis clos, ça fuit. Fils tors, eaux tout au long de la baie en bois. Ni être ni fétu ne veut de cela, de ce trac. On cède de peur. Agir, Fuir, mais où ? Pris, on rêve de ce gong du soir qu’on va ouïr plus tard avec tant de joie... peut-être !

Mots de 2 ou 4 lettres.