Accueil Les oulipiens de l’année Traverse la terre
Traverse, rêve, aime

Page précédente Page suivante

Traverse, rêve, aime, aime, la terre. Cœur.
Celui qui pense pour elle possède, blême, en pleurant
la rive et le fleuve transparent et grave.

Double haïku : le poème agrège deux haïkus (le deuxième est fondu dans « Rêve familier » de Verlaine).