Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
Tour de France

Page précédente Page suivante

C’est Issoire, Le Mans, Tonnerre et Poligny. En plongée dans La Mure : de Haguenau à Uhrwiller par Boissy-Saint-Léger. Un brusque coude par Tonnerre et Peyrolle-en-Provence se change en Pont-de-L’Arche avec Ennetières-en-Weppes qui défie Tonnerre. Qui verrait Fontanil-Cornillon dans La Ferté-sous-Jouarre ? Par la ZAC de Schiltigheim s’infiltrent Dommessin, Furiani poussées par Lambres-lez-Douai. Le Mans essaime contre Ablons-sur-Seine, Dugny-sur-Meuse mais ni Lomme, ni Elne pas plus que Tonnerre. Pirou fait sauter Cambo-les-Bains ou Le Mans. Qui arrive ? La Londe-Les Maures.