Accueil Les oulipiens de l’année Livres futurs
Textes enfermés

Page précédente Page suivante

Le texte n’est révélé pense-t-elle q’entre réel et éphémère. C’est le revers, et elle le présente fermement. Elle engendre des belles lettres. Le texte est présent en lettres épelées entre les revenentes et les sept règles de Perec et, c’est le secret, entre le E et le W de textes éternels. Elle cherche, elle cherche telles et telles éveedences des ses textes. C’est le spleen et elle se délecte des textes enfermés entre le présent et perpette.

Deux textes sont cités ici, Les Revenentes de Georges Perec & Les sept règles de Perec de Jacques Jouet. On retrouve certaines licences dont Perec usa : q’ au lieu de qu’ et le son [i] traduit en [ee] selon la phonétique anglaise : éveedences.