Accueil Les oulipiens de l’année Livres futurs
Lendemains livresques

Page précédente Page suivante

Les livres, largement lacunaires, languissent, lecteur. Limbes lexicales, libérez-les ! Leur langue lévite, latente, lutinant la littérature labellisée. Lymphatique linguiste, les lexèmes, les lignes lovés là lestent lourdement les librairies. La luxuriante logorrhée léguée liquéfie, lessive le langage. Le labeur lorsque lui, lexicographe lettré, lorgnant longuement les livres légitimés localise lesdits lambeaux, libère leurs linéaments, les lie !
Les larcins littéraires lèsent les lampistes, lock-outant leurs lendemains livresques.

Laurel Lénabou, Lorsque les livres languissent, Laffont, 2006.