Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
Tétragramme

Page précédente Page suivante
              tétragramme

Cest soir deau dair fort dans tous sens.

Nêne sait très bien quoi lire sous leau,
Pics près Vent Crié revu bédé avec Siné.

Cest très bref coup quun Thor fait ouïr,
leau fait ping pang puis cela fuit trop,
nuls Ases nont béni cent fins fils deau,
quon sent très près dune onde dEve mère.

Nêne sent quun gong amuï perd tout élan,
vers quel soir POUR DIRE COIN CHAT LOVE,
vers quel soir POUR DIRE COIN CHAT HATE;
Nêne clôt loud fêlé dont plus elle nuse,
base quen fine sage elle dupe elle ruse;
Nêne rêve quun dieu Léel dans leau-delà,
dise huit mots dune Tora sans sens réel:
NEDE EERF DEEN PEED DEEP NEED FREE EDEN.

---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ----
Erni Chon,Sein Néné,prix Gong ours 2000.
Note de l’auteur -
Après Q, une autre anagramme complète des 491 lettres des 4 phrases de Mathews, inspirée par le fait que ses deux premières phrases comptent 24 mots, ses deux autres 96 mots, soit 4 x 24.
Soit encore les factorielles de 4 pour les deux premières phrases, de 5 pour l’ensemble.
De plus les deux premières phrases ont 24 mots et 96 lettres = 4 x 24, la dernière 61 mots et 244 lettres = 4 x 61, ce qui m’a donné l’idée d’utiliser uniquement des mots de 4 lettres, ou tétragrammes.
C’est plutôt ardu dans le cadre d’une anagramme, et je me suis autorisé la suppression des apostrophes, lesquelles nexistaient pas en vieux français où l’élision était néanmoins pratiquée.
Pour plus de régularité encore, j’ai choisi des vers de 8 mots, et des phrases de 1, 2, 4 et 8 vers (premières puissances de 2).
Il y a quelques allusions aux poèmes bilingues de Perec/Mathews.
Avec le titre, l’anagramme compte en fait 121 mots, et c’est précisément la gématrie de TETRAGRAMME.
L’abondance des E et N m’a fait nommer le personnage Nêne, ce qui m’a inspiré une référence finale à Ernest Pérochon, auteur de "Nêne", Goncourt 1920 (qui ne fait pas partie de l’anagramme).