Accueil Les oulipiens de l’année Chanson de rupture
Taire hélas

Page précédente Page suivante
ou plouf ! caresse droit
hors de la phrase
          édredon / j’oublie
                                        le premier
                              croc-en-jambe —
          « quelque soit un animal
                              à étouffements supra-
                    larges et grande
                                   synchronicité de temps en temps
                    , va trouver un prototype
                              bancal de, voilà je sais, de
                                        glissade » — c’est compliqué, on
                                        s’évite à trois
                                                  le jour au ralenti
                              (tu entends l’obscurité ?)
                                                  , exemple de polarité
                                        continue alternative
 : il n’existe pas de ficelle rompue à retenir
                              Le Sahara — rien
                                                  à voir avec une amnésie de l’an deux mille
 : « toi ce que tu détestes dans la 
		lumière ce n’est pas l’aspect stromboscopique »

Hervé Le Tellier, extrait de Taire Hélas, à paraître.

Texte lu lors de la GLOBZ 2018.