Accueil Les oulipiens de l’année Chanson de rupture
Bristol de coq et d’âne

Page précédente Page suivante

et bim !
le coq dit que l’âne est son socle
le coq debout sur l’âne
l’âne
à un coin de rue
le coq-à-l’âne
et l’âne
le gosier plein
avec un abricot
tout près d’un abribus
rêvant d’un bon coq au vin
le coq qui joue du clairon
l’âne dit que le coq est son périscoq
et le coq
mâchouillant une rondelle de saucisson d’âne
je l’ai vu
comme je vous vois
c’est inattendu
après s’être levé avec difficulté
c’est l’inespéré
l’âne, mais lequel ?
vieux comme mes robes
l’âne dit que le coq est son père
devant ma bicoque
l’âne ou le coq
avec un haricot
sérieux comme un pape
on applaudit (intérieurement)
vous y croyez, vous ?
c’est inhabituel
moralité, c’est immoral
l’âne
non
le petit âne, l’ânon
avec un blâme
tonitruant
l’âne qui joue du tromblon
sur le dos qui cloque
né de la dernière pluie
avec un asticot
pour un cocorico
demain est un autre jour
plainte et grincement de dents
doué de verbe
l’âne glissé sous le coq
le coq
moralité : il faut batte le jeu
relève le niveau
le coq dit que l’âne est son père
rempli jusqu’à ras-bord
le coq
ça n’a pas de sens
moralité : tout pour le pas-de-sens
ça plane
quel organe !
et toc !
de bric et de broc
drôle d’époque
très coquet, le coquelet
un âne, un coq
un coq, un âne
frottements
quelle rencontre !
à bloc
une belle fracture du crâne
respirations
picorant sur le dos d’âne
l’un sur l’autre
l’autre sous l’un
l’angélus
célébrant le petit matin
plume et poil
poil et plume
quel mariage !
un punching-bim
avec un asticoq
avec un haricoq
avec un abricoq
avec un doliprane
quelle coqueluche !
à six o’clock
et bim !
avec un croc
un punching-croc
idéal de comment dire
sorte de tropique
l’Atlantique
l’Atlantoque
quel vague-à-l’âme
pour un œuf à la coque
pour un bœuf et un âne
et bim !
de broc et d’brique
c’est très simple
frottements
j’aime dans le noir
respirations
à deux la nuit
alternatif continu
tendu