Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
Sans répétition

Page précédente Page suivante

Ce soir est venteux, tempétueux et pluvieux. Elle se plonge dans sa lecture des Hauts de Hurlevent en bande dessinée. Quelque brusque détonation puis cette pluie persistante devient orageuse, avec maints éclairs nets ou diffus, au tonnerre fouettant, dirait-on, les frondaisons parmi leur gris vespéral. Via chaque fenêtre encadrée s’infiltrent plusieurs minces fils liquides, poussés par ces violents coups ovins que notre vent assène contre l’abondance soudaine d’une averse qu’homme ni herbe ne veut, rejetant aussi la foudre qui vous fait sauter tel un enfant, tout comme cet aquilon arrivant presque à étouffer le gong crépusculaire.