Accueil Les oulipiens de l’année Chanson de rupture
Rupture en chanson douce

Page précédente Page suivante

Maltraite la ! Cogne la !
Parole bien frappée plaît.
Étudie ce nouveau pas,
apprenti, tu danses bleu.

Mécanique à soufflet où
s’altère le tempo, soit
modulé dans l’instant même
frôlement de rêve pour
simplement, en duo – voir.
Nuitamment voir, penses-y.

Alternant les climats va
traverser les marées – loin
l’océan des années folles.
Stéréo, c’est double jeu
amplifié par amour des
souvenirs du passé flou.


Tous les vers sont rythmiquement découpés en 3+1+2+1 syllabes.