Accueil Les oulipiens de l’année Traverse la terre
Qu’éperdu commentaire

Page précédente Page suivante

Quai perdu ? Comme en terre elle arrive, elle court,
Exauçons les deux vœux de ce troublé discours !


Ce distique d’alexandrins d’après Michelle Grangaud sous-entend un troisième vers, à la fois homonyme du vers 1 et synonyme du vers 2 :

Qu’éperdu commentaire ait la rive et le cours !