Accueil Les oulipiens de l’année Crochet à goutte d’eau
Pointeau ovoïde à ergot

Page précédente Page suivante
Dôme morose en sorte de gabbro opaque. Poli comme un os pour oiseau. Un beau morceau mastoc.
Pas de rigoles qui composent un réseau
Aucun pore ni ope qui corrodent ce bloc costaud.
Des bords, des créneaux sur le haut ? Zéro !
Il offre son torse.
Et cet obscur corridor se nomme The Hose, le boyau.
 
Lorsque les accrocs au roc font défaut et que vos tamponneaux, vos picots sont trop ramollos.
D’autres moyens dispos comme solution à ces maux ?
 
Alors plutôt presto, pose un pointeau ovoïde à ergot.
Opte pour ce commode pointeau en or, le plus beau des métaux.
Un ergot à gabbro.
Tu le poses sur un micro-copeau d’un des minéraux qui déborde du bloc de gabbro
Comme un étroit chicot.
Il est posé, réglo.
À l’anneau porté par l’ergot s’accroche un cordeau solide en coton qui absorbe les chocs (pas de yoyo !)
Un moment de repos.
Et hop ! Comme un pro, évolue vers le haut du cordeau.
Très mollo. Si l’ergot se déloge du copeau, c’est le saut de trop et l’hosto illico.
L’ergot portant tes kilos mord profond au gabbro.
Hausse-toi dans le boyau sans cahot ni bobo.
N’autorise pas ton cerveau à broder trop autour de ce topo.
Oh ! ce vibrato en écho comme un oratorio.