Accueil Les oulipiens de l’année Je regarde le bistrot
On s’est vu dans un joli café clair

Page précédente Page suivante

On s’est vu dans un joli café
où fige un smog made in UK. Si cru
qu’il fore les yeux, fend la tête.
Sans un mot, là, on s’unit par nos âmes en émoi.

C’est la fin d’un jour sec, on boit un coup car il fait soif.
Ô le doux chhh de l’eau qui se mêle à l’anis et tes yeux à mes yeux

Tout est neuf pour nous qui nait de rien
Un type s’en va. Pas un rond pour le gars du bar

Qui nous fixe : Et pour vous,

Ça sera quoi ? Moi, je ne bois que l’eau de son iris bleu, tête à tête, et son air de rien
dans ce tout où on nage. C’est pour la vie, non ?

Ian Monk, l’Âne qui rue

Les mots ont quatre lettres au maximum.