Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
Missive à l’élève G .Perec

Page précédente Page suivante

C’est un devoir décevant : un brusque coup de génie, avec des répétitions persistantes qui se changent en phrases peu claires dont l’abondance soudaine en arrive presque à étouffer le sens du devoir.

C’est un devoir du tonnerre où la lecture des "Hauts de Hurlevent" t’a inspiré les répétitions persistantes de la pluie, du vent, du tonnerre.

C’est un devoir de plus où vous entonnez un air-depuis la lecture des Hauts de Hurlevent (en bandes dessinées !!!) un air qui , dirait -on, sort du cadre du devoir en sauts de puce.

Saint Charl’, Professeur Harry Mathews, missive à l’élève G .Perec