Accueil Les oulipiens de l’année Chanson de rupture
Mésentente maligne

Page précédente Page suivante

Maîtriser mes mots, matière merveilleusement malléable ;
marivauder : menuet, musette, même mambo, mainte musique me motive.

Mais ma machine – marteau, mandrin, mic-mac, mic-mac – mutile mes muscles, mobilise mes moments, modelant méchamment mes mouvements.
Mains malhabiles, modestes mesures – modifions : matin, midi, minuit, mêlons mille miroitements, mille messages magnétiques.

Moineau mouillé, morse moisi, maigre moisson !
Malgré mes mésaventures maritimes, Madère – mémoire marginale, me manque.

Maintenant, manifester mon monde muet ?
Mieux me moquer : mensonge monumental, mièvre moralité, mille marionnettes médiatiques monologuent.