Accueil L’oulipienne de l’année Cité récitée
Maximes extraites de "la Rose des Sables"

Page précédente Page suivante

I
Qui veut joindre Annan ménage son chamelier.
Le sable rougeoie, la caravane passe.
Des gours et des couleurs, ça se transmute au pas.
Il ne faut pas dire : l’air ne fait pas l’ultrason.
Le Canyon sent toujours le hareng
Vent déchaîné, point d’oreilles
Il n’est de pire gour que celui qu’on ne peut entendre
Dis moi s’il vente, je te dirai qu’Annan est
Qui sème le vent consulte la prophétesse

II
Les murs ont des antennes
Il ne faut pas dire : l’air ne fait pas le maçon
C’est au pied du mur qu’on connaît l’Aquilon
L’autan re- conforte Annan

III
Après la pluie, l’horoscope
Pierre d’argent peut être mortelle
Pierre qui roule, hélas des secousses
Telles pierres, tels profils
En avril tire sur le fil, en mai rends ton tablier

III
Qui vivra se soumettra
Sourira bien qui sera chamelier
Plus on est de gourous, plus on sourit
Qui vivra se disculpera/philosophera/relativisera