Accueil Les oulipiens de l’année La nuit
Little Marcel Nemo

Page précédente Page suivante

La nuit… Quand tu auras éteint la lumière, la nuit cessera d’être pour toi. Car il y a le rêve, il n’y a plus que le rêve qui compte. Le rêve est un hypnotiseur. Ce soir, la fée des songes a chassé le décor de ta chambre. Le plafond est devenu ciel des Tropiques, les punaises du lit sont devenues tigres et serpents, la lampe de cuivre brille comme un croissant de lune, une élégante princesse hindoue aux ongles soignés est à tes côtés. Tes yeux s’arrondissent. Tu frissonnes, bien sûr, tu cesses de respirer, l’air s’est fait plus rare. Tu rêvais de vacances et te voilà en Inde. Ta mère ne te manque pas car les images du songe suffisent à faire oublier sa sollicitude. Tu ne t’attendais pas à ce qu’elle te mette au lit aussi vite, même si peut-être, longtemps, tu t’es couché de bonne heure. Alors tu te réveilles. Tu allumes ta lampe de chevet, tu la vois, tu croyais qu’elle n’existait plus.
- Marcel, Si tu ne veux pas avoir affaire à moi, éteins ta lumière… Et en vitesse !