Accueil Les oulipiens de l’année Cité récitée
Lettres sur Annan

Page précédente Page suivante

« Les gens d’Annan m’envahissent à un tel point que je suis devenu eux. Leur destinée est mienne et j’en crève ! »
Correspondance, G. F. (T. VII p. 237, voir aussi p. 189)

« Natifs d’Annan trop collants. Fatum d’Annan : mon fatum. Survivrai pas. »
Mail, G. F.

Citation détournée de Flaubert à propos de "Bouvard et Pécuchet". Le deuxième texte est la transposition lipogrammatique (en "e") du précédent.