Accueil Les oulipiens de l’année Vers à soie
Les versoyeux

Page précédente Page suivante

Les versoyeux dans le murmûrier
ne mâchurent pas ces mûrmolblanches
au succharose sans malalcool
les versoyeux qui sont calmouillets

mastichent les verfeuilles avec des baisouillets
ça les enrêve mais tout autour de leurs vercorps
ils tissetissent un coconrond, un couffinet
en bavofil, puis ils dormeillent rassurénés

En le dévidevant on tirelire un soyeufil
dont on parfait pour une belladonne une robelle
qu’elle balancelle avecque grandallure

Quand la belladonne mourmeurt on mettenterre le soyeux
avec elle et on emplante sur sa tombelle,
en octembre, un murmûrier pour les versoyeux.