Accueil Les oulipiens de l’année Vers à soie
Les vers à soie

Page précédente Page suivante
Les vers à soie par J. Roubaud

Les vers à soie dans le mûrier
ne mangent pas les mûres fades
remplies d’un suc sans intérêt
les vers à soie qui sont jolis

mâchent avec des sons mouillés
ça les endort mais tout autour
naît leur cocon qui s’arrondit
un fil baveux qui les conforte

On les dévide et prend la soie
pour une belle on fait la robe
si belle aussi car bien portée

Quand elle meurt la soie périt
plantons alors sur son tombeau
un beau mûrier où tout murmure

Nicolas Graner

Version "carrée" en vers de 30
signes (utiliser une police de
chasse fixe) tous octosyllabes
césurés 4 + 4 sans ponctuation