Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
Le vent du soir hurle

Page précédente Page suivante
Le vent du soir hurle dans la frondaison
il change la pluie persistante en pluie de tonnerre
pleine d’éclairs que ne veut homme ni herbe
le vent du soir qui est violent en saison
 
agite les feuilles avec un bruit de mousson
ça se renforce autour de la fenêtre
qu’infiltrent des minces suintements d’averse
à fil de pluie, sous la corne du mouton
 
En traits abondants s’étire l’insigne orage
dont on fait pour une bande dessinée une page
dessinée exactement tel le cadre à percevoir
 
Hauts de Hurlevent la lecture le soir
appelle que s’entende, sauf le gong hors la bulle,
la frondaison où sans foi le vent du soir hurle.