Accueil Les oulipiens de l’année La nuit
Le huit

Page précédente Page suivante

Le huit... Quand nous saurons compter jusqu’à neuf, nous oublierons le huit. Quand on arrive à neuf, il n’y a plus que neuf qui compte. Neuf est un carré parfait. Regardez l’ensemble des entiers naturels, il n’y figure aucun irrationnel ! Il contient tous les nombres premiers et le zéro soigneusement arrondi. Il est discontinu bien sûr, mais on y respire, c’est l’arithmétique et les joies de l’arithmétique. C’est vrai qu’il manque pi, et racine de deux, mais les entiers naturels ce n’est pas mal non plus comme image de l’infinitude. On additionne, on multiplie, même plus qu’on ne s’y attendait. Ce nombre neuf, je le multiplie, tu le multiplies, et pourtant la liste de ses multiples n’existe pas dans l’instant, elle est potentielle.