Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
Le bordel de la miss

Page précédente Page suivante

Ca mistrale en donf, un max de prouts maousses qui défouraillent z’y va,
nom de dieu quelle rincée. La donzelle se change les idées en se tapant
du Bronté en strip. Badaboum, et la flotte ras le caisson c’est pitié,
des flashs maousses costaud et comme une chierie orageuse qui ratiboise les
trucs qui cachent la foret. Misère ! V’la que dégueule l’eau dans sa
piaule, le ciel glaviote et molarde sans stop, la fenêtre pas bien
fermaga, c’est le vent qu’en rajoute d’la vase partout, ça fout la
pétoche au p’tiot, ce taré de mistral plus balaise que le gong seulâtre
dans le black.