Accueil Les oulipiens de l’année Fondu au noir
La taupe et le bol

Page précédente Page suivante

La taupe et le bol —

L’anecdote est banale, il faut en convenir
la redire à l’envers la fera rajeunir.
De Chine en Prusse
projeter un film « à rebours »
est une astuce
qui réussit partout, toujours.
Ce qui avait perdu tout effet de surprise
paraît nouveau, nous électrise
pris à contre-courant.
J’en narre ici un exemple attirant.

Un quidam traversait la rue,
il souffle à la fin, soulagé.
Tout en marchant, sa crainte s’est accrue :
pourtant il s’était engagé
fort de l’adage qui veut
qu’on ne voit rien avec les yeux.
Maintenant il se félicite
d’avoir jeté sa canne avant de traverser.
La morale ici s’explicite :
plus personne ne doit penser
qu’un aveugle a bien de la chance
et joue de sa différence.