Accueil Les oulipiens de l’année La nuit
La nuit spéculaire

Page précédente Page suivante

Et ici le feu vaste, âgé, vert sale, trace si obsédante sur ce sol, ces iris éclos, écrus, Etna des bois, écarte l’astre Véga et sa vue. Félicité.