Accueil Les oulipiens de l’année La nuit
La nuit de la Genèse

Page précédente Page suivante

Jouet appela les ténèbres nuit.

Jouet dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut.

Jouet dit : Qu’il y ait une étendue entre les eaux, et qu’elle sépare les eaux d’avec les eaux.

Jouet appela l’étendue ciel.

Jouet dit : Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit.

Et qu’ils servent de luminaires dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi.

Jouet fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit ; il fit aussi les étoiles.

Jouet les plaça dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre, pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d’avec les ténèbres.

Jouet acheva au septième jour son œuvre, qu’il avait faite : et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu’il avait faite.

Jouet vit que cela était bon et il l’appela vacances.

Jouet bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu’il avait créée en la faisant.

Puis Jouet planta un jardin en Éden, du côté de l’orient, et il y mit l’homme qu’il avait formé.

L’homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n’avaient pas froid car Jouet y avait pourvu.

Et Jouet dit : Quand j’aurai chassé les nuages au-dessus de la terre, l’arc paraîtra dans la nue.

L’arc sera dans la nue ; et je le regarderai.

Jouet multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer.

Jouet eut un songe, et il le raconta à ses frères.

Jouet leur dit : Écoutez donc ce songe que j’ai eu !

Puis Jouet eut encore un autre songe, et il le raconta à ses frères. Il dit : J’ai eu encore un songe ! Et voici, onze étoiles qui se prosternaient devant moi et leur lumière éclairait alors qu’elles étaient mortes.

Jacques Rouet-Joubaud, La Bible des écrivains, La Procure.