Accueil Les oulipiens de l’année Traverse la terre
La belle rencontre

Page précédente Page suivante

Traverser la terre, ils y arrivent !
Celui qui pense dans notre centre-ville
Possède la rive
Et les migrants, c’est le fleuve.


À un pluriel près, les mots du haïku de Michelle Grangaud et ceux de la toxique affiche placardée par le maire de Béziers le 11 octobre 2016 :
"Ça y est ils arrivent... Les migrants dans notre centre-ville !"
... dont ce poème et son titre se veulent l’antidote.