Accueil Les oulipiens de l’année Je regarde le bistrot
L’esprit fissure nos yeux

Page précédente Page suivante

l’esprit fissure nos yeux

et le jour nous les casse

d’un air dénué de mélodie

dans l’envers d’un regard

le barman nous fixe droit