Accueil Les oulipiens de l’année La nuit
L’annui-versaire

Page précédente Page suivante

Nuit… L’ignescence éclipse l’épaisse nuit. Unique, l’incandescent brasier hypnotise. Certains soirs, l’immense ciel fait fuir cirrus puis nimbus, faisant ressortir constellations zénithales, l’aimable croissant lunaire aussi. Oui, il fait frisquet, mais respirez, mordieu ! Sifflotez « Holidays » ! Palliant l’absentéisme marin, l’incommensurable amplitude cosmique tient lieu d’image d’éternité. Partir libres aussi vite était inespéré. L’œil voit maintes étoiles qui seraient néanmoins éteintes. Affaire d’exceptionnelle célérité lumineuse, paraît-il.

Sur le modèle de la contrainte du collier (où l’on enfile des mots qui tous contiennent une voyelle o), Jean-Luc Doutrelant propose ici la contrainte du gâteau d’anniversaire : il s’agit de cuisiner un texte où, sur chaque mot, est plantée, comme une bougie, la voyelle i (une seule à chaque mot, exception les mots non vocaliques « l’ », « d’ », etc.).
Publié le 19 novembre 2013, ce texte a 65 bougies... bon anniversaire Jean-Luc !