Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
Jour de fête

Page précédente Page suivante

Le 24.11.2011

Demain, c’est ta fête, chère Catherine ! Depuis toutes ces années, ce
rendez-vous est toujours quelque chose d’un peu émouvant. Je me souviens
de ces trois suffocantes journées de chameau qui nous avaient conduit dans
la vallée des vents éternels, de ces plantes pleines d’un sucre qui ne
faisait pas d’alcool, et de toutes ces beautés, pour une belle dame dans
une robe belle également que tu portais avec allure. Bien sûr nous eûmes
des orages, des tranches de pluie, des tranches de neige et de patatras, et
ce tonnerre qui nous faisait sauter comme des enfants. Mais dans ces cas,
il restait un moyen. Unique. Ultime. Pas d’autre remède que l’amitié et
la solidarité. Rien ne valait un chouette camarade aux larges épaules et
qui chantait chaque matin. Aujourd’hui, entre nous, l’air vibre encore, et
nous pouvons penser que nous avons été toutes ces fois-là heureux.

Harry

Allusions, entre autres, aux huit textes des oulipiens de l’année.